AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 " Ô Roméo... " (PV Aydan Bloom)

Aller en bas 
AuteurMessage
April H. Johnson
o u t c a s t * a d m i n
avatar

Nombre de messages : 289
Age : 27
. carte d\'identité :
Date d'inscription : 24/11/2008

. i will be a rock star .
relations ship:
my favourite song: Human - The Killers
le degré de gravité de mon secret:
70/100  (70/100)

MessageSujet: " Ô Roméo... " (PV Aydan Bloom)   Lun 8 Déc - 23:42

    &


    J'avais vraiment besoin de le voir ce soir. Comme un besoin instinctif voire même vital. Cette journée pluvieuse avait été excécrable; les cours avaient été plus qu'ennuyeux et j'étais rentrée dans ma chambre trempée jusqu'aux os. Après une bonne douche bien chaude, je m'ennuyais devant la télévision - en pensant à lui, qui devait probablement réviser ou regarder un film quelconque. Je n'aime pas le déranger le soir en semaine, car je sais à quel point il était attaché à ses études ect... Mais moi j'étais attachée à lui, et j'avais besoin de le voir. Juste lui, son sourire et ses yeux si expressifs. Je sais déjà qu'il aurait des mots apaisants et des idées rassurantes. Ainsi je troquais mon pyjama pour un jean sec et une chemise blanche. J'enfilais également le manteau le plus imperméable que j'avais, et je fonçais dans les couloirs des dortoirs. Je contournais comme une furie un groupe d'étudiants bavardant tranquillement, en manquant de me vautrer sur le pied de l'un d'entre eux. Je soupirais un instant en voyant que la pluie n'avait pas cessé, et je m'engouffrais sous la pluie battant une nuit impénétrable.
    J'arrivais au niveau de la fenêtre de sa chambre. Bon maintenant, comment lui signaler ma présence sans que tout l'immeuble soit au courant... J'eus alors l'idée miraculeuse (ou pas) de ramasser quelques cailloux et de les lancer sur sa fenêtre. Je m'excutais, sceptique consernant mon entreprise. Le premier caillou frappa l'arbre devant moi, le second se brisa contre le mur, et le troisième atteint sa cible par miracle. J'attendis quelques secondes. Rien. Je retentais l'expérience avec plus de succès qu'à ma première tentative.
    La lumière s'alluma dans la pièce et je m'attendais à son apparition d'une seconde à l'autre. J'esquissais alors un sourire léger en pensant au comique de la situation; j'étais Roméo jetant des cailloux à la fenêtre de sa Juliette (inversez les rôles et vous auriez la bonne formule).
    J'observais mes vêtements; c'était exactement le résultat auquel je m'attendais : trempée, de la tête aux pieds. Mes baskets étaient inondées, et j'imaginais sans difficulté le bruit qu'elles feraient en marchant. Mes cheveux étaient trempés et je doutais de mon apparence - je devais être vraiment pitoyable, soit.
    Mais même si j'étais trempée, j'esperais qu'Aydan viendrait me rejoindre dehors, je savais à quel point il aimait rester sous la pluie, alors avec de la compagnie en plus, il ne refuserait surement pas
    .

_________________


Well is it cruel or kind
Not to speak my mind
And to lie to you
Rather than hurt you.
And alarm bells ring
When you say your heart still sings
When you're with me
Oh darling, please forgive me
- Music when the lights go out - The Libertines

(c) Misery Angel - Acide Edulcoré


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aydan Bloom

avatar

Nombre de messages : 26
. carte d\'identité :
Date d'inscription : 07/12/2008

. i will be a rock star .
relations ship:
my favourite song: Crazy - AEROSMITH
le degré de gravité de mon secret:
85/100  (85/100)

MessageSujet: Re: " Ô Roméo... " (PV Aydan Bloom)   Mar 9 Déc - 1:05

    La journée était exécrable c'est vrai, enfin pas pour tous, Aydan lui aimait la pluie, vraiment, resté des heures sous la pluie, juste à admirer les gouttes tombées où qi'il soit, le bruit de la puie quand il fermait les yeux, il l'avait déjà fait des centaines de fois, et on le prenait toujours pour un cinglé pour cette raison. Il n'était pas anglais, non, 100% américain, mais pourtant il aimait la pluie. Bizarre? Peut-être bien, mais comme certains passaient leurs temps sous le soleil dès que ce dernier brillait un peu plus fort, lui préférait simplement la pluie. Mais nous n'allons pas non plus en faire tout un foin, chacun ses goûts non, et on dit bien qu'il faut de tout pour faire un mode...
    Aydan avait enchaîné les cours aujourd'hui et heureusement pour lui, il avait réussit à rentré aux dortoirs sans trop se faire saucer par le déluge qui se déchaînait sur le campus. Après son cours magistral de civilisation moderne, il était partit assez rapidement de l'amphi, parce qu'il voulait absolument encore finir un devoir avant d'entamer ceux qu'il venait de recevoir au cours de la journée. Oui, il était travailleur c'est vrai, et passionné mais il savait aussi s'amuser et s'arrêter quand il le voulait, ce n'était pas un bourreau de travail que rien ni personne ne pouvait détourner de son boulot. Et si ces derniers temps une personne pouvait le faire se détourner de ses devoirs, c'était bien April. Si on lui avait dit qu'il deviendrait aussi accro à quelqu'un, il ne l'aurait pas cru, esprit assez cartésien, un tel lien avec une personne relevée de la supercherie pour lui quand on connaissait la nature profonde de l'être humain, surtout celle de l'homme. Mais avec elle tout était différent, il se souvenait de chaque moment, de chaque délicieuse seconde passée en sa compagnie. Il en était devenu fou amoureux. Et oui, il fallait faire face à cette vérité là, et lui s'en accomodait bien, mais elle visiblement moins, car elle désirait garder cette relation secrète. Et comme par amour on est capable de tout, Aydan avait consentit à ne rien dire, à personne.
    Attablé à son bureau devant son ordinateur portable, regardant une série de diapo des différentes pièces répertoriées pour son devoir, il baignait dans son dortoir un silence pesant, et le fait de n'avoir aucune lumière d'allumée n'aidait pas à réchauffer l'ambiance. Mais après avoir cru à une hallucination, il entendit à nouveau un bruit venant de sa fenêtre. Il se leva et alluma la lumière pour en avoir le coeur net, et une fois appuyé sur le rebord, il la vit, dehors, trempée. Il sourit, la pauvre devait être congelée. Il referma la fenêtre et prit une veste dans sa pendrie avant de quitter sa chambre pour la rejoindre, l'enfilant à mesure qu'il descendait les escaliers le menant à l'extérieur. Puis une fois sortit, il s'avança vers elle, regardant autour d'eux si personne ne se trouvait à proximité puis il lui sourit
    .

    "Tu devais vraiment avoir besoin de venir pour rester sous cette pluie."

    Il s'approcha doucement d'elle et posa sa main sur sa joue, froide comme il l'avait présumé, se rapprochant encore un peu plus d'elle, après avoir remit une de ses mèches derrière son oreille.

    "Ca va?"

    Demanda-t-il alors, parce qu'il se demandait bien ce qui avait pu en effet la pousser à venir ici à cette heure. Mais quoi que ce fut, il serait là pour l'aider. Il le serait toujours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
April H. Johnson
o u t c a s t * a d m i n
avatar

Nombre de messages : 289
Age : 27
. carte d\'identité :
Date d'inscription : 24/11/2008

. i will be a rock star .
relations ship:
my favourite song: Human - The Killers
le degré de gravité de mon secret:
70/100  (70/100)

MessageSujet: Re: " Ô Roméo... " (PV Aydan Bloom)   Mer 10 Déc - 1:41

    Ce fut avec un grand soulagement que je le vis derrière sa fenêtre, et en un clin d'oeil il fut dehors à mes côtés. Sa présence me faisait déjà du bien, même s'il était toujours à quelques mètres de moi. Aydan n'était pas le genre de personne à baratiner pour aider ou réconforter un ami, il était simplement lui, et cela suffisait à apaiser quiconque qui aurait un peu le bourdon. Le bourdon, on va dire ça comme ça. Dernièrement le poids de notre relation cachée à nos amis et relations me pesait un peu. Et je savais également que cela pesait beaucoup à son amoureux. Mais je ne voulais rien en dire pour l'instant, surtout pas à Jérémy; ça aurait été un coup de poignard pour lui, et je ne voulais perdre ni Aydan ni Jérémy. Ca n'était pas vraiment un dilemne dans la mesure où je pensais pouvoir assumer ce secret, mais ce soir, à cause de ce temps pluvieux, j'étais un peu déprimée. J'avais juste envie de le voir. Et ça irait mieux.
    Il s'avanca alors, et sa main chaude vint toucher mon visage, me réchauffant. Je rougis un peu à la tendresse de ses gestes avant de lui rendre son sourire. La pluie avait désormais trempé ses cheveux. Je m'en voulus un instant de lui affliger ce calvaire de rester dehors alors qu'il aurait pu être au chaud chez lui. Je m'empressais alors de le rassurer quelque peu.

    - J'aime bien la pluie, ça me fait penser à toi. Et en plus il ne fait pas trop froid - mentis-je avec une voix que je voulus convaincue. Bien évidemment lui ne s'y tromperait pas, c'était Aydan, celui qui voyait en moi comme dans un livre ouvert.
    J'attrapais avec douceur la main qu'il avait toujours posé sur mon visage et caressa ses doigts. La chaleur semblait s'évaporer à vue d'oeil, dans deux petites minutes il allait être trempé comme moi. Le sentiment de culpabilité revint alors à mon esprit si bien que je ne pus m'empêcher de lui demander si rester avec moi ici le dérangé.

    - Tu sais, si tu préfères rentrer je comprendrais. Le temps est vraiment impossible ce soir!

    J'espérais qu'il allait rester cependant. Il était le seul avec qui j'avais envie d'être à ce moment même, lui me comprendrait. Je glissais alors ma main dans la sienne avant de déposer un léger baiser sur sa joue, ayant au préalable regardé alentours pour vérifier que nous étions bien seuls. En toute innocence.

    - Moi ça va. Et toi? Tu révisais?

    Je n'avais jamais été douée pour les changements de sujet, il sembla s'en rendre compte car son visage changea légéremment d'expression. Je restais à l'observer, attendant avidemment sa réponse. Il était beau, magnifique. Et ce climat semblait lui aller à ravir. Comme si la pluie le rendait plus beau, il semblait dans son élément, ce que me rassura pour de bon.

_________________


Well is it cruel or kind
Not to speak my mind
And to lie to you
Rather than hurt you.
And alarm bells ring
When you say your heart still sings
When you're with me
Oh darling, please forgive me
- Music when the lights go out - The Libertines

(c) Misery Angel - Acide Edulcoré


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: " Ô Roméo... " (PV Aydan Bloom)   

Revenir en haut Aller en bas
 
" Ô Roméo... " (PV Aydan Bloom)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Engrais "spécial agrume"
» Isoler le toit "par le dessous"
» "arbre a tomates"
» " Lâchez prise ! " ( nouvelles clés )
» Achalandage durant la promo "Plan Repas Gratuit"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yale University :: •• YALE DANS TOUTE SA PERFECTION •• :: Les Résidences-
Sauter vers: