AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « veni, vidi, vici ! » ft. Aaron

Aller en bas 
AuteurMessage
Sally M. Peterson

Sally M. Peterson

Nombre de messages : 139
. carte d\'identité :
Date d'inscription : 03/12/2008

. i will be a rock star .
relations ship:
my favourite song: depeche mode ; precious
le degré de gravité de mon secret:
96/100  (96/100)

MessageSujet: « veni, vidi, vici ! » ft. Aaron   Mar 9 Déc - 21:28



    Sally Peterson entra en cours en soufflant. Elle avait tout sauf envie d'aller en cours, quoi ! YALE avait beau être l'une des meilleures universités d'Amérique du Nord, pour ne pas dire la meilleure, dans l'Ivy League et tout, certains cours restaient tout de même carrément chiant. Surtout un, le latin. Elle DÉTESTAIT le latin. C'était pas une langue morte, d'ailleurs ? Pourquoi apprenait-on une langue qui n'existait plus et que personne ne parlait. Ouais, complètement stupide. Elle était déjà un peu en retard, et les meilleures places étaient déjà prises. À savoir : en latin, les meilleures places sont celles du fond. Elle traina des pieds jusqu'au second rang et le cour commenca. La brunette remarqua Mary Richards, qui avait l'air de beaucoup s'ennuyer aussi, au quatrième rang. À côté de .... grr, Vicky. Cette trainée de jolie rousse. Pourquoi les deux jeunes filles se détestent ? À cause de Vicky, qui trouve Sally stupide. Elle attrappa son cahier, arracha une page et griffona à l'interieur :

    « Toujours avec cette conne de Vicky ?»

    Elle roula la feuille pour en faire une boule et la balanca en direction de Mary. Mais ce qu'elle ne savait pas, c'est que son professeur la fixait depuis le début. Alors, à peine avait-elle balancé la boule de papier qu'il intercepta, un sourire carnassier sur son visage. Un sourire avare de méchanceté. Connard d'Andersen, pensa-t-elle. Il déroula la feuille très lentement, alors que les joues de Sally devenaient cramoisi. Non... il n'allait tout de même pas lire le mot devant tout le monde ? Elle détestait Vicky, mais quand même. C'était un message tellement puérile! M. Andersen ne pouvait pas la virer du cours et la coller comme tout les autres ? La brune ferma fort les yeux. Mais cela ne l'empecha pas d'entendre cette monstrueuse voix et les rires qui s'en suivirent. Ni le fameux:

    « - Peterson, collée ! »

    2 jours plus tard, elle était là. Dans cette salle de colle vide, sans aucun bruit. Il n'y avait qu'elle, le surveillant, des devoirs de latin et une mouche bruyante qui n'allait pas tarder à crever si elle n'arrêtait pas tout de suite de "bzzzzzz"ailler! Elle souffla, agacée. Le surveillant se leva et bredouilla une excuse pour quitter lasalle jusqu'à la fin de l'heure. Ouais, tu parles! Il savait juste que si Sally était seule, il n'avait pas de quoi se faire du soucis. Pas besoin de la surveiller. Elle replongea la tête dans ses cahiers en soufflant une deuxième fois. C'est alors qu'elle entendit quelqu'un ouvrir la porte de la salle. Hoooura ! 'Cool' Elle ne serait plus seule! Un sourire se fendit sur le visage de la brune et elle se retourna. Un sourire qui disparut aussi vite qu'il était arrivé. Oh pitié, pas Aaron! Comme si sa dose de problèmes quotidien n'étaient pas assez nombreux que ça. Elle souffla, encore.

      « - Qu'est-ce que tu fais là ? Ma meilleure amie craquerait-elle pour les mauvais garçons ? »

    Bon, allez, un peu d'humour ne lui ferait pas de mal. Le problème n'était pas Aaron après tout. Tous les deux, ils n'avaient rien faire de mal. Le problème, c'etait juste comment l'annoncer à Blueberry.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron J. Marcos

Aaron J. Marcos

Nombre de messages : 178
. carte d\'identité :
Date d'inscription : 01/12/2008

. i will be a rock star .
relations ship:
my favourite song: Katty Pery :: Hot'n'Cold
le degré de gravité de mon secret:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: « veni, vidi, vici ! » ft. Aaron   Mar 9 Déc - 23:15

    Aaron se leva, pas très bien réveillé, mais bon il fallait faire abstraction de la fatigue et aller en cours. Il regarda son reveil qui affichait 8h20. Il soupira voyant qu'il était encore une fois en retard et que se fichu réveil n'avait pas sonné. Encore heureux qu'il n'avait pas trop de chemin à faire pour aller en cour, sinon cela le mettrait encore plus en retard...
    Il n'avait pas bien le temps de se préparer, alors il s'habilla juste, se brossa les dents vite fait, attrapa son sac à dos et fila en cours. Direction : les maths. Oh non, tout sauf ça! Franchement si il y a bien une seule matière où Aaron ne comprend rien de chez rien, c'est les maths. Et puis bizarrement il est toujours en retard dans ce cour, sauf que cette fois-ci il n'avait pas fait exprès. Il prit donc un peu son temps, pas vraiment envie de voir la geule de ce vieux prof, en traînant dans les couloirs. Lorsqu'il arriva devant la porte de la salle, il soupira puis posa sa main sur la poignée en ouvrant la porte. Le prof le regarda, puis regarda sa montre avant de constater :

    « Marcos, on ne vous a jamais appris à frapper avant d'entrer? En plus vous avez 15 minutes de retard, et ce n'est pas la première fois...
    Vous viendrez en retenue. »


    Aaron ne le dévisagea pas, non pas cette fois, il en avait marre des répliques de ce prof qui ne savait faire que ça. Enfin bon, il alla s'assoir tout derrière pour que personne ne le dérange pendant sa petite sieste, bah oui quand on s'ennuie dans un cour, on dort ^^.
    L'heure passa donc et le jour de l'heure de colle arriva.

    Aaron entra dans la salle, son sac sur le dos, qu'il mettait toujours un peu n'importe comment d'ailleurs. Son regard se posa d'abord sur le bureau, il n'y avait personne qui surveillait, puis sur les gens dans la salle. Enfin...les gens, c'est vite dit, car finalement il n'y avait qu'une seule personne présente et c'était Sally. Il ne fit aucune remarque et se contenta d'aller s'assoir, il ne put s'empêcher de penser à Blue en voyant sa meilleure amie, d'autant plus qu'entre eux deux il s'était passer un petit truc que Blueberry ignorait...


    « Peut-être. Tu ne crois tout de même pas que je fais partit de ces garçons sages qui ne se font jamais collés? »


    Bon d'accord, ils s'étaient embrassés et ils le cachaient à Blue...Mais ce n'est pas si grave que ça finalement, et puis ils avaient but, m'enfin cela n'empêchait pas un peu d'humour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sally M. Peterson

Sally M. Peterson

Nombre de messages : 139
. carte d\'identité :
Date d'inscription : 03/12/2008

. i will be a rock star .
relations ship:
my favourite song: depeche mode ; precious
le degré de gravité de mon secret:
96/100  (96/100)

MessageSujet: Re: « veni, vidi, vici ! » ft. Aaron   Jeu 11 Déc - 23:17


    - Si tu étais un garçon sage, je te déconsellerais fortement à Blue...

    Aaron... un garçon sage ? Laissez-la rire. Du peu qu'elle s'en souvenait, lors de cette folle soirée, notre beau brun n'avait pas été si sage que ça... Bon, en premier lieu, il s'était bourré la gueule comme ce n'était pas permis, tout comme Sally d'ailleurs, avant d'embrasser la jeune femme très langoureusement, à ce qu'elle s'en souvenait. Ils auraient pu aller plus loin mais heureusement ils étaient tellement saoul qu'ils s'étaient endormis. Ouais, heureusement ! Car c'était bien avant que Sally apprenne que c'était ce Aaron là dont parlait tout le temps sa meilleure amie ... celui qui était en compétition avec Damien pour gagner le coeur de Blueberry. Car si elle avait su, même si elle avait été complètement ivre, elle n'aurait JAMAIS fait quoi que se soit avec lui ! Surtout que les histoires d'amour de sa best frien étaient en général bien assez compliquées comme cela. Et c'est pour cette raison qu'elle ne lui a toujours pas avoué cette petite erreur d'un soir qui finalement n'en été pas vraiment une.

    Bah oui, ce n'était pas vraiment une erreur vu qu'elle n'avait rien fait de mal ! À part peut-être de ne pas lui avoir dit tout de suite qu'elle avait déjà embrassé son -peut-être- futur amour ... En tout cas une chose était certaine : elle ne voulait surtout surtout pas que se soit Aaron qui l'annonce à Blue ! Vous imaginez ? mlle Collins prendrait cela comme une trahison et ça Sal' ne le supporterai pas. Perdre sa meilleure amie ou, tout simplement, se disputer avec elle, la boulverseraitau plus au point ! Car une fille comme elle on en rencontre qu'une seule fois dans sa vie. Pour elle, Sally pourrait renoncer à beaucoup, beaucoup de choses. Pourquoi croyez-vous que ces derniers temps elle a plutôt évité Aaron ?

    Mais bon, aujourd'hui, la jeune femme ne se voyait vraiment pas ignorer le beau brun. C'était le genre du truc qui l'horripilait. En plus, Aaron était super sympa. Ils pouvaient très bien être simplement amis. Mais pour cela, il fallait qu'il clarifie un truc tout les deux. Un truc très important.

    - Comment je vais lui dire ?

    Elle n'avait pas envie de tourner autour du pot. Un jour ou l'autre, Blueberry l'apprendrait, et elle voulait lui dire elle-même. Et elle voulait qu'Aaron le sache. Parce que, après tout, si il veut être choisi... vaut mieux qu'il ne lui cache rien dès le départ, non ? Sally recula sa chaise dans un bruit infernal et posa ses ballerines verni noir sur le bureau, précisément sur les cahiers et sur son livres de latin. Elle tourna la tête vers lui, impatiente d'entendre sa réponse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron J. Marcos

Aaron J. Marcos

Nombre de messages : 178
. carte d\'identité :
Date d'inscription : 01/12/2008

. i will be a rock star .
relations ship:
my favourite song: Katty Pery :: Hot'n'Cold
le degré de gravité de mon secret:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: « veni, vidi, vici ! » ft. Aaron   Ven 12 Déc - 0:04

    En regardant Sally, Aaron ne put s'empêcher de penser à cette fameuse soirée où il avait malencontreusement trop but et où il avait embrassé Sally. Elle aussi était bien évidemment bourrée, bah oui ce n'est pas que de la faute d'Aaron non plus. Enfin bon un miracle les a empéché d'aller plus loin, ils auraient put coucher ensemble sous l'effet de l'alcool, mais ils se sont endormis...Heureusement n'empêche, sinon imaginez la tête qu'il auraient fait le matin en se réveillant dans le même lit...Ce n'est pas qu'Aaron n'aime pas Sally, non au contraire, il l'a trouve simpas et rit bien avec elle, mais sachant que c'est la meilleure amie de Blueberry, ça le fait pas trop. Le pire dans tout ça, c'est qu'un jour ou l'autre Blue le saurait, en tout cas il faudra bien, et puis ni Aaron ni sa meilleure amie n'avait envie de lui cacher quoi que ce soit, bien que cela lui fairait sûrement du mal.

    « Alors là, j'en sais rien...Faut vraiment qu'on trouve une solution... »

    Aaron ne savait pas bien si elle risquait de le prendre mal ou...Enfaite la question ne se pose même pas, évidemment qu'elle allait le prendre mal, surtout si c'est sa meilleure amie qui lui fait un tel coup. Bien sûr ils pourraient très bien lui éxpliquer que ce n'était pas volontaire, qu'ils avaient but et tout le blabla, mais Blue n'aurait aucune preuve de la vérité et puis l'alcool n'éxcuse pas forcément tout.

    « J'ose même pas imaginer sa réaction lorsqu'elle va l'apprendre... »

    Dit-il en se levant pour aller s'assoir sur la table, faisant un bruit pas possible avec sa chaise et la table. Une fois assis il regarda Sally, laissant balancer ses jambes dans le vide. Il n'y avait personne qui surveillait alors autant en profiter pour faire ce qu'on voulait. C'était d'ailleurs étrange qu'ils n'y ait personne, mais Aaron n'allait pas se plaindre car d'habitude il se reçoit toujours pleins de remarques du genre qu'il fait trop de bruit et qu'il dérange, et puis questions élèves il n'y avait pas non plus beaucoup de collés...Seulement deux, décidément à Yale il y a plus de gens bien sages et d'intellos que de gens qui font des conneries sans arrêt.
    Aaron pensa à pleins de choses en même temps, toujours en pensant à Blue, Sally et à ce qui s'était passer, cherchant une solution à ce problème qu'ils avaient créer sans vraiment le vouloir. Enfaite il n'y avait qu'une solution possible, il fallait juste le dire à Blue bien que ce ne soit pas aussi facile. Et pourtant ils étaient obligés de lui avouer car ils n'allaient pas lui caché éternellement.

    « Et...Qui va le lui dire ? »

    Sally préférait peut-être le dire elle même à Blue, pour qu'elle ne pense pas après que sa meilleure amie lui aurait caché ça, alors Aaron préféra laisser tomber l'idée de le révéler lui même à Blueberry. Aaron tenait quand même à lui avouer aussi, car Sally n'est pas la seule fautive et ce ne serait pas juste qu'elle soit la seule à avouer ce qui s'était passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « veni, vidi, vici ! » ft. Aaron   

Revenir en haut Aller en bas
 
« veni, vidi, vici ! » ft. Aaron
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aaron Becsei - BEXEI Primus
» Iris setosa 'Aaron blue'
» Veni Creator (A. Bocelli)
» ma B&R 03 88 à moi !
» strap croco pour BR02 steel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yale University :: •• YALE DANS TOUTE SA PERFECTION •• :: Aile Ouest :: Salle de colle-
Sauter vers: